Bonne Année

Christian, janvier 2015

Nous nous retrouvons donc, après ce temps de transformation et de passage, à l’aube d’une nouvelle aventure, et pourtant…

En cette période si chahutée, abreuvée de si nombreuses proclamations qui promettent le changement, le bonheur, le retour « entre soi », la justice et tout ce que vous voudrez…

« C’est simple, il n’y a qu’à, il faut que », les voilà donc ressorties du chapeau ces expressions toute faites qui servent de discours à ceux qui n’ont qu’un seul intérêt, le leur.

Merci les distributeurs de poudre aux yeux et d’illusions.

Nous devrions nous réjouir, disais-je, de cette période, occasion de vœux pour une autre vérité, celle à découvrir chaque jour au contact de celles et ceux qui ne se renient pas, qui avancent et qui ouvrent les chemins de découvertes, hors des sentiers faciles de la démagogie.

Merci à vous d’être là, sans être las. C’est grâce à vous que j’ai encore tant le goût de vivre 2015. Je vous souhaite tant et tant que la place me manque pour vous le dire.

Laisser un commentaire